Parasite Eve

Éditeur: SquareSoft
Développeur:  SquareSoft
Année: 9 Septembre 1998
Genre: Horror / RPG
Nombre de joueurs: 1
Parasite Eve agence parfaitement plusieurs styles en plus d'avoir une excellente histoire et ambiance pour créer une expérience unique et mémorable.

Je ne vous le cacherais pas, Parasite Eve est un de mes jeux préférés à vie, et un jeu auquel je reviens souvent après l'avoir oublié un peu trop à mon goût. Je me souviens l'avoir acheté complètement à l'aveuglette lors de sa sortie en 1998, juste en apercevant le logo de SquareSoft au bas de la pochette. C'était à une époque où pratiquement tout ce que SquareSoft produisait était un gage de qualité. Même si ce n'est aucunement important pour comprendre l'histoire du jeu, Parasite Eve est la suite à un livre du même nom écrit par Hideaki Sena. Le livre est d'ailleurs disponible en anglais pour les intéressés. Le jeu fait d'ailleurs quelques références au livre au cours de son histoire.

 

NYPD, stop! Eh oui, cette petite blondinette est une policière féroce! :)

 

Parasite Eve est est un jeu d'horreur / science-fiction combinant des éléments d'action et RPG. Vous incarnez Aya Brea, une jeune policière du NYPD qui se rend à l'opéra avec son petit ami la veille de Noël. Lors du spectacle, tout le monde dans la salle est victime de combustion spontanée, qui semble avoir été générée par la chanteuse Melissa Pearce. Seulement Aya n'a pas été affectée par la combustion, et elle décide de faire face à Melissa qui lui révèle que son véritable nom est maintenant Eve. Éventuellement, avec l'aide de son coéquipier Daniel et un scientifique venant du Japon nommé Madea, Aya tentera de comprendre ce qui se passe et pourquoi elle est la seule à ne pas être affectée par la combustion lorsqu'elle approche Eve.

 

Aya, Daniel, et Madea ont un petit meeting avec Warner dans le poste de police.

 

L'histoire est un des points forts de Parasite Eve. Elle contient beaucoup de jargon scientifique tout en étant complexe et intéressante. C'est presque une sorte de roman policier avec un fort thème de science-fiction. Sur la pochette, le jeu se décrit comme une expérience cinématique, car il contient beaucoup de FMV qui sont d'ailleurs parmi les plus belles sur PlayStation. C'est vrai qu'on a souvent l'impression d'être dans un film, même si le jeu n'a aucune voix et que tout est présenté sous forme de texte (d'où ma ressemblance avec un roman policier). Sauf peut-être Aya, la jeune blondinette aux yeux bleus qui est un brin plus clichée, j'aime beaucoup les personnages de Daniel et Madea qui sont plus "communs" et attachants par le fait même. Daniel me rappelle beaucoup Danny Glover dans Lethal Weapon.

 

La carte de Parasite Eve représentant la ville de New York et les endroits à visiter. Le NYPD étant le centre de vos activités.

 

Le jeu se joue sensiblement comme les vieux Resident Evil, dans le sens où l'on parcourt des environnements avec des arrière-plans fixes et un angle de vue donné. Heureusement diront certains, pas de "tank controls" ici, Aya répond exactement aux 8 directions de la croix directionnelle ou aux «analogue stick» de la manette Dual Shock. Lorsqu'on rencontre des ennemis qui "apparaissent" sur le terrain, les combats se déroulent sensiblement comme un Action-RPG (on y reviendra). Il est possible de revenir dans les endroits visités depuis une carte du monde représentant la ville de New York.

 

La cage verte représente la portée de votre arme, il est donc mieux de viser les ennemis qui se trouvent à l'intérieur de cette cage.

 

Lors des combats, Aya attaque à l'aide de fusils. Vous pourrez choisir quel type de fusil vous plait le plus entre des Handguns, Mitraillettes, Rifles, et Lances-Roquette. Les ennemis vont quelquefois apparaître sur le terrain lorsqu'on met les pieds à certains endroits, donc, pas de combats à intervalle régulier comme dans la plupart des RPG. Les combats se déroulent un peu comme ceux d'un RPG où l'on choisit les commandes depuis un menu, mais tout en ayant un contrôle libre sur le déplacement d'Aya pour éviter les attaques ennemies en temps réel. Ce procédé nous permet de toujours nous sentir dans l'action lorsqu'on rencontre des ennemis. Le système de combat de Parasite Eve est simple et excitant.

 

Les boss de Parasite Eve sont parfois très intimidants. Celui-ci s'appelle Sheeva. Plusieurs petits clins d’oeil subtiles sont faits à Final Fantasy au cours du jeu, c'est Squaresoft après tout!

 

Autre que l'histoire, là où le jeu brille le plus, c'est dans son système de customisation d'armes et d'armures. Chaque arme ou armure vient avec ses paramètres de base qu'il est possible d'augmenter de façon presque infinie. Par exemple, en plus de pouvoir augmenter la force d'attaque ou la portée d'une arme, on peut aussi lui ajouter des propriétés comme celles d'empoisonner ou tranquilliser les ennemis, ou permettre de frapper en premier lors des combats. Une armure peut avoir comme propriétés de porter plus d'objets, résister au poison, ou utiliser automatiquement de la médecine quand nos HP sont bas. Avec des "Toolkit" qu'on amasse au cours du jeu, il est possible de transférer les paramètres ou les effets d'une arme ou armure sur une autre, et continuellement lui ajouter de la puissance jusqu'au point d'avoir une arme ou une armure littéralement démesurée.

 

Une fois qu'on a bien compris le système de customisation d'équipement, c'est un système hautement addictif!

 

Mais le truc le plus intéressant avec le système de customisation d'équipement, c'est qu'à la toute fin du jeu, ou nous permet de donner un nom à notre fusil et notre armure, c'est à dire celle qu'on a durement peaufinée à notre goût durant la partie.
Grâce au mode «EX Game» qui se débloque une fois le jeu terminé, on pourra refaire le jeu autant de fois qu'on le désire avec cette arme et armure en poche dès le départ, qu'on pourra aussi continuer à "booster" encore et encore, jusqu'au point de devenir littéralement un dieu dans le jeu! Dans le temps, j'avais tellement joué que même le boss final me frappait pour 0 ou 1 de dommage! Who's the boss now?! Voyez ici où j'en étais rendu après avoir terminé le jeu cinq fois!

 

"Liberate" est un des derniers pouvoirs qu'Aya va apprendre, et il est peut-être un peu trop puissant!

 

Au fur et à mesure que vous gagnerez des levels, Aya aura aussi accès à des sorts qui agissent un peu comme de la magie, mais qui sont appelés «Parasite Energy». C'est en quelque sorte les pouvoirs d'Aya qui grandissent plus elle prend de l'expérience et gagne des levels. Une des dernières magies nommée «Liberate» est peut-être un peu trop puissante, rendant certains combats beaucoup plus faciles qu'ils auraient dû l'être selon moi. D'ailleurs, côté difficulté, le jeu est juste bien balancé pour un nouveau venu. Une fois qu'on le connaît, si on exclut les trucs optionnels, ce n'est pas un jeu bien difficile. Il ne nécessite pas non plus qu'on passe des heures à faire du "Leveling up" pour avancer, ce qui est très bien! Le plus important étant vraiment de bien s'occuper de notre équipement, car on est aussi fort que le fusil qu'on a entre les mains, et aussi résistant que l'armure qu'on porte.

 

Les FMV sont parmi les plus belles sur PlayStation. Dans le temps, c'était quelque chose!

 

Lorsque vous terminerez le jeu une fois, le Chrysler Building sera accessible sur la carte. C'est un défi optionnel qui testera autant votre puissance que votre patience. Mais ça en vaut la peine, car c'est ici où se trouvent les meilleures pièces d'équipement et le véritable boss final. Je me souviens la première fois que j'ai atteint le sommet du Chrysler Building pour enfin faire face au véritable boss, ça me rendait très nerveux et j'en avais des frissons! Il faut dire que le jeu a le don de rendre les choses stressantes et dramatiques avec sa trame sonore grandiose et son design d'ennemis intimidants.

 

Les Chrysler Building est optionnel, mais il contient les meilleurs équipements du jeu et le véritable boss final... si vous avez la patience et le courage de monter les 77 étages pour vous rendre au sommet.

 

Une autre chose que j'aime beaucoup et qui semble le coeur du problème selon la critique de Gamespot, c'est que Parasite Eve n'est pas un jeu qui prend une éternité à se compléter. En général, une partie normale prend environ 10 à 12 heures avec peu d'endroits à visiter. Je le dis souvent, mais je préfère un bon jeu auquel je vais revenir souvent, qu'un jeu qui s'étire que je vais finir une fois pour ne plus lui retoucher. En plus, durant ses 10~12 heures, Parasite Eve réussit à offrir tout ce qu'on peut demander pour une solide expérience. Ajoutez à ça le mode «EX Game» et le Chrysler Building, et la durée de vie de ce jeu peut devenir exponentielle.

 

Eve... you've changed!

 

Je ne vous dirais pas que Parasite Eve est parfait, car tout jeu a ses défauts. Le premier, c'est que j'aurais vraiment aimé pouvoir sauter les scènes de dialogues ou les FMV (cinématiques vidéo), car lorsqu’on refait le jeu pour la 4e fois, on s'en tape un peu. Aussi, les personnages, surtout Daniel, répètent souvent les mêmes gestes lors des dialogues, ce qui devient un peu comique à la longue. Quelques endroits ont des environnements un peu répétitifs, je pense entre autres aux égouts où les mêmes décors sont répétés souvent. Et pour terminer, c'est peut-être bien personnel, mais j'aurais aimé que le jeu nous présente plus souvent les environnements de près plutôt qu'avec une vue éloignée, juste question de nous faire sentir un peu plus près des choses. 

 

Ma scène préférée dans le jeu, elle est tellement prophétesse des événements à venir...

 

Pour terminer, comme je l'ai dit dès le début de ma critique, Parasite Eve fait parti de mes jeux préférés à vie. J'adore son ambiance, j'ai toujours eu un faible pour les jeux qui se déroulent durant l'hiver dans le temps des fêtes. La musique est fantastique et les personnages mémorables. Sans oublier le système de combats et de customisation d'équipement qui est toujours un des meilleurs que j'ai vu à ce jour!

 

Par: Bryan Lajoie (18 Janvier 2012)
Par: Bryan Lajoie
9.3
Recommandations?
Parasite Eve 2
The 3rd Birthday
Resonance of Fate
Koudelka
Resident Evil
Articles reliés
Une vieille partie à Parasite Eve
Images